Partagez | 
 

 N E M E S I S || Beware he is the Hunter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: N E M E S I S || Beware he is the Hunter...   Ven 30 Mai - 11:52



♦ Nom: Zacharias
♦ Prénom: Nemesis
♦ Âge: 30 ans
♦ Date de Naissance: 20 Juin
♦ Origine: Angleterre
♦ Groupe: Noah du Plaisir
♦ Métier: Officiellement, Business man dans l'immobilier, Officieusement, trafiquant en tout genre, tout ce qui est capable de lui rapporter de l'argent et du pouvoir l'intéresse. Il a néanmoins une préférence pour la prostitution et le trafique d'arme.
♦ Sexe: Homme
♦ Sexualité: Bisexuel
♦ Couleur des Yeux: Turquoise, comme des saphir qui vous fait fondre sur place.
♦ Couleur des Cheveux: Blanc comme la neige, vous l'aurez deviné c'est un albinos.
♦ Taille: Un mètre quatre vingt huit.
♦ Poids: Quatre vingt douze kilos, ne vous faite pas de fausse idée, ce mec est un Apollon, que de la chaire et du muscle, baissez les yeux misérables.
♦ Avatar Utilisé: Dante from Devil May Cry


Pour ce qui est du mental, j’ai envie de vous dire, que tout va bien dans le meilleur des mondes, seulement voilà Monsieur !  n’a plus du tout toute sa tête, et en plus de ça il faut qu’il partage ses souvenirs avec son double, jumeau, ou on ne sait trop quoi bref, ça sera « l’autre ».

Il est donc taré, et souvent de bonne humeur, créatif, et toujours partisan pour boire un bon scotch de vingt ans d'âge. IL arbore souvent un sourire charmeur diabolique, quand il a ce sourire, évitez le, car c’est pour une demande, ou un coup foireux. D’ailleurs, en général, quand il a ce sourire, il a tendance à s’adresser à son double, pour faire le plus gros du sale boulot, entre affaires sans failles et affaires douteuses, son cœur balance.

Sinon le sourire niais quand il est joueur « normal » dirons-nous, à ce moment là, vous pouvez lui faire confiance. Enfin c’est là un grand mot. Ne lui faites pas de crasse et ça passe. Après si physiquement parlant ça passe pas, bah… ça passe pas.

Parfois il va parler dans le vide, dire tout et n’importe quoi, n’ayant pas forcément de réel sens, mais vous vous y ferez ! Enfin après il se laisse approcher mais pas trop, ne comptez pas sur lui pour vous écouter sur vos petits soucis tout ça, il s’en contre fou mais royal ! Ne lui dite pas que vous souhaitez vivre la plus romantique des histoire, il à passer la nuit avec vous juste pour vos belles fesses et votre gueule d'ange, ou juste pour s'occuper s'il s'ennuie.

Déblatérer sur le mental, tout est si superflu, et puis on peut en découvrir beaucoup plus autour d’une bierre que plutôt en décrivant un caractère, sans même avoir un jugement extérieur sur ce que l’on dit, si c’est vrai ou faux, bref, on ne sait pas trop, on n’sait pas je n’sait plus.... il commence sérieusement à être atteint par sa folie†

Enfin bref, c’est donc un fou furieux, un vrai nympho, qui parfois se laisse emporter par des élans de haine, où il serait prête à tuer sans état d’âme à ce moment là, on pourrait même croire que c’est un « homme sans cœur » ou au cœur de pierre. Il faut dire que tuer est son deuxième passe temps quand on le fait chier royal.

Son premier passe temps ? À part boire et fumer d'exaltants cigares cubains... C'est... Hm ...Comment dire ... Saute mouton. Ben oui, ce mec se prend pour dieu, alors il abuse comme une vraie star de tout ce qui il ne faut pas, et le sexe en fait partie. Après l'alcool et le tabac, se satisfaire sexuellement et son passe-temps préféré. Homme ou Femme tout y passe, le seul critère qui est indispensable, la belle gueule. Et oui, il est très sexiste, la femme doit être dominée et ...Ben en faite toutes ses conquêtes doivent l'être sinon ça le gonfle et ça se fini mal pour celui qui as eu la chance de partager cette partie de jambes en l'air.

Pourquoi tuer ? mais voyons,  vous voyez là une sorte de mafia, qui vient sur ses terres en paye le prix fort, ou si on lui fait une quelconque crasse. Quitte ou Double comme on dit, par contre hors de question d’enlever, ou d’espionner, non ça c’est « son larbin » qui s’en charge, son bras droit, vu que celui-ci s’en fou un peu de tout ce qui l’entour, alors que Nemesis à une image à tenir.

Donc j’ai dis qu'il était tarée, créatif, un brin de tueur en série et accro au plaisir de la chair.

Ah! celui-ci est aussi radin, et narcissique. Il adore prendre soin de sa petite personne par son look et son langage. Toujours prêt à charmer de nouvelles plantes, hommes, employées, frère, ami, bref un peu tout. Il à ce charisme qui vous envoûte même sans le vouloir.

Il n’est pas très causant, surtout lorsqu'il créer quelque chose, ou qu’il est dans ses pensées, il ne parle que par intérêt ou dans le vide sinon. Comparé à son grand ami et bras droit, son major d'homme avant tout, Madisson Malkovish, « Mad » pour lui. Un Joyeux Luron qui ne se la ferme jamais, au moins, ils sont faits pour s’entendre à merveille.

Sinon, j’ai oublié de dire que Nemesis est très voir trop franc quand il est du mauvais côté de la force. Entendez par là méchant.

En fait comparé à son double, Nemesis est le genre excentrique, soigné, créatif, désordonné mentalement et tout simplement bon en affaire, taré et tueur, joueur, colérique, théièrephile, charismatique, narcissique, pas très bavard, tactile dans tout les sens du terme.

Un vrai fou instable. Après à vous de voir si vous l’apprécierez ou non. Venez faire un tour dans son chez lui~
In My Head
My Power
Son pouvoir, enfin ses pouvoirs, comment les décrire. Telle un succube, un roi de la luxure il vous réchauffe le corps, il fait littéralement bouillir votre sang de l'intérieur. Goutez, posez vos lèvres sur se liquide rouge qui emplit son corps de jeune Apollon, et vous ne serez que plus attirer voir hypnotisé, à la merci de cet Albinos. Son sang devient une véritable drogue pour vous, vous ne pouvez plus vous en passer, de la simple attirance, vous devenez un véritable accro. Vous ne pensez plus qu'à lui et vous exaucez le moindre de ses envies de ces vices, ça voix raisonne dans votre esprit. Malheureusement, le revers de la médaille pour notre manipulateur, plus il garde le lien, plus celui-ci l'affaiblit, c'est pour cela que souvent, il met fin à cette liaison au maximum deux jours après avoir trouver son jouet.

Il arrive qu'il puisse se taillader, le bras ou la paume de main, pas pour une quelconque envie sadique ou besoin d'expiation de ses fautes, non-juste pour se défendre, les gouttelettes roulant sur sa peau ne s'écrasent pas au sol, par une quelconque attraction terrestre, elles flottent par la magie du sort, celles-ci virevoltent autour de vous comme des petites billes, vous ne pouvez pas vous empêcher de les suivre du regard, et sans vous en apercevoir c'est petites étoiles rouges se modèle sous les mouvements de doigts de notre Noah, elle devient lisses et aussi fines que des aiguilles pour finir leur longue route sur vous, à votre tour de laisser des filets de sang rouler sur votre peau maculée.

Son sang a une toute autre propriété avec celle de ce modeler à sa guise, elle peut, lorsque ces cellules se frottent entre elles, créer un phénomène de tentions qui en contacte avec toute matière organique explose.
Mon Histoire
« Je dois réellement vous raconter mon enfance? Vous souhaitez connaitre mes parents, va vie? Je suis désolé mais je n'ai pas le temps pour ce genre de choses. Et de toute façon ma vie n'à rien exceptionnel qui pourrait un temps soit peu attirer votre attention… »

Vous devez certainement vous dire que ce pauvre petit Noah a du avoir une vie de tristesse et de malheur....Que n'est ni! Ce gentleman devant vous a vécu une vie heureuse, né avec une cuillère en argent dans la bouche, il ne connait pas la misère ou le besoin. Tout ce qu'il veut, il l'obtient, véritable enfant gâté il ne se prive d'aucunes de ses envies, plus incroyables quelle soit. Nemesis est enfant unique d'une famille de la haute société, choyé, cajolé, et couvert de cadeaux par ses parents voilà la vie de ce garçon. Pourquoi est un Noah? Car tout simplement, il a hérité du souvenir du plaisir... Vous ne comprenez pas? C'est simple pourtant, crédules comme que vous êtes. Il à été choisi, elut, désigné par la beauté et la puissance des apôtres. Il est le Noah du plaisir, une chose qui ne fait que plus amplifier la magnificence de sa vie.

Je ne pourrais pas vous décrire complètement son enfance, après tout peut de personnes connaissent sa vie et pour ne pas mentir, son enfance n'a rien de plus banal que celle de tout les enfants de ce monde. Un père et une mère anglaise. Une maison en campagne. Des parents travailleurs et intègrent et tout le toutim. Le début de cette histoire ne sera donc raconté qu'à partir de paroles que l'on m'a dit et que j’ai entendu. Nemesis est né un jour d’été, un 20 juin pour être exact. Il a grandit en dehors de la ville, entourée de ses deux parents. Les années passent et le petit Nemesis grandit, rien d’exceptionnel jusque là. Etudes, amis, amours. Dans ce dernier domaine il n’était pas le dernier, il faut dire que son physique lui ouvrait facilement les portes des femmes comme des hommes. Etant un coureur de jupons, il ne se m’était en couple que très rarement. Une simple attirance physique lui suffisait pour vous charmer. M’enfin là n’est pas le sujet de cette partie.

Vous l'aurez compris son enfance n'a rien de bien mirobolant, luxe, caprice, bonne famille et sentiments de supériorité cultivés. Ce qui commence à devenir intéressant, c'est quand il atteint sa majorité et terminé ses études, il dit au revoir à ses proches pour rejoint la ville attractive la plus proche. Commence l'intégration dans l'entreprise familiale pour prochainement, et pour lui le plus rapidement la reprise des rennes de cette maison. Ce travail fut une véritable révélation. Le business, cet assemblage de réflexion, prise de risque et recherche tactique, c'était une révélation sur ce qu'il souhaitait faire. À partir de ce moment, il trouva sa voie et la suivit tous les jours qui remplissaient sa vie. D'assistant, il devint conseillé, de conseiller, il devint responsable de département et l'apothéose, Gérant de la succursale. Ce garçon à la chevelure blanche avait eu l'entière confidence de son père et celui-ci n'ayant pas d'autre enfant à qui léguer ça petite affaire, il en fit donc héritage à notre Némésis, qui en homme de parole s'en occupe comme un bon entrepreneur. Il détrône sans grande surprise les autres concurrents. Il a finalement réussi à trouver sa place dans la ville, rassurant par la même occasion sa famille en leur disant que tout allait pour le mieux.

Bon, là vous vous dites que pour quelqu'un qui ne voulait pas raconter toute sa vie on en a fait déjà pas mal, mais vous affolez pas, on passe au vif du sujet. Les dérives de Nemesis. Avec toute cette pseudo-gloire dans les affaires et cette montée dans les sphères de la strate flambeur, gosse de riche, people trash. Nemesis voulait toujours et encore plus, il ne pouvait se contenter de ce qu'il avait. D'un côté, c'est un bon état d'esprit, mais d'un autre celas peu vite devenir controversé. Que ce soit en affaire comme dans les relations humaines ce jeune homme dans la fleur de l'âge et pas bête pour deux sous commence a toucher l'interdis. Rien n'est plus excitant que l'interdit n'est-ce pas? Franchir les limites, oser ce que tout le monde cache ou n'ose pas croire. Cela commencer par du simple business avec des cartel, ou des hommes "mal placés" de l'argent blanchi, de la drogue mais l'escalade se fait vite, et les affaires frelaté aussi. Nemesis avait déjà les dents longues et le gout des bonnes choses. Nombres de magasines on relatés ses déboires avec ses histoires de cœur enfin plutôt de cul et ses malversations avec le fisc.

Nemesis ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin, et comble du siècle, ce que vous attendiez depuis le début arriva, les rêves, les cauchemars à n'en plus finir, les bouffées de chaleur, les hallucinations en pleine journée. Nemesis ne comprenait plus, le stresse le remplissait avec ses visions sans réponses qu'il avait le soir en fermant ses paupières. ses frasques du passé, cet homme sensuel et démoniaque qu'il voyait, ces guerres et combats incessants. Nemesis ne comprenait rien de tout cela, bien qu'il se disait sans cesse que ce n'était que des rêves et rien d'autre, il sentait bien que quelque chose changeait petit à petit, sa soif de tout le dévorait presque, toujours plus et toujours loin. Aucune limite ne l'arrêtait, plus les cauchemars devenaient réalistes plus il sombrait dans les affaires sales. De simple intermédiaire, il était devenu dealer, patron, entrepreneur et trafiquant. Drogue, armes, marché noir d'objet interdit, et maintenant trafic d'humain. Plus rien ne lui avait échappé, si le paradis et 'enfer existait, Nemesis aurait certainement sa place à côté de Satan lui-même. Plus rien ne l'arrêter dans sa descente en enfer....

Ce soir-là, la lune était rousse. Un signe ? Qui sait, personne ne sais vraiment comme les descendants étaient choisie, le destin, les liens du sang? Tout ça pour dire qu'il était temps pour ce qui était enfermé de sortir et se montrer dans son vrai jour. Une fièvre affreuse avait touché notre bon vivant, pour vous dire, il n'est allé a l'hôpital que deux fois dans son enfance, pour une appendicite et pour une varicelle. Malgré ses gênes albinos, il a toujours eu une santé de fer. Alors cette fièvre foudroyante, il a cru devoir rendre l'arme à gauche cette fois. Deux jours insupportable à vomir, trembler, et saigner, oui.... Saigner comme jamais, son front, cet parti souvent caché par ses magnifiques cheveux blancs était constamment en train de saigner, bruler et écorché vif. Les bandages ne faisaient rien, les médicaments ne clamaient rien, les médecins ne comprenaient rien. Apres ses deux jours infernaux, le jugement et la sentence tombe, il était enfin conscient de sa vraie nature, un noah, à la peau grisâtre et aux stigmates sur le front. Il ne semblait pas encore prendre en compte l'importance de sa nouvelle identité. Une semaine passe, deux, puis un mois et enfin cinq mois avant que cet homme vienne à le rencontrer. Élégant, imposant, mystérieux, effrayant. Sans comprendre comment et pourquoi, il savait tout sur Nemesis, et tout ce qu'il allait advenir.... Sans vraiment faire preuve d'une quelconque retenue ni minute de réflexion, notre gaillard constamment en recherche de limites à franchir plongeât tête baissée dans ce nouveau monde jusque-là insoupçonné pour notre Albinos. Il venait à apprendre ce qu'il était et ce que ça signifier, son pouvoir sur ses choses, ses chairs à canon, ses Akuma. Son pouvoir personnel, le sang, quoi de plus significatif pour lui qu'être le Noah du plaisir, n'est-ce pas ?

♦ Pseudo: Hime
♦ Âge: 21 ans
♦ Comment as-tu trouvé le forum: e_e je te viole si tu redemande...
♦ Ton avis sur lui: A chier mais je suis obligeait de rester *soupire*
♦ ♀ ou ♂:
♦ Depuis quand fais-tu du rp ?: MOUHAHAHHAHHAHAA
♦ Code du Règlement: Validé
♦ Un avis ?




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 30/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur http://dgm-heritage.forumactif.org
MessageSujet: Re: N E M E S I S || Beware he is the Hunter...   Mar 3 Juin - 11:20



✔ Félicitation tu es Validé!


Félicitation, jeune et magnifique Noah. Avec un caractère bien écris, une histoire bien agréable j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validé(e) ! Fais attention cependant aux fautes de grammaires et d'orthographe visibles dans ta fiche et n'oublie pas d'aller les corriger.

Afin de finaliser ton personnage pense à jeter un coup d'oeil ici où tu devras recenser ton avatar, mais aussi ou tu pourras demander un logement, et commencer les rp !
Revenir en haut Aller en bas
 

N E M E S I S || Beware he is the Hunter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Beware the Batman
» (+) beware of the wolf
» Selen - Pyrates beware !
» Beware of... Sarah Palin, misye renmen revolvè (guns) anpil... èhèm!
» Le projet des Moucherons !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray-man : Heritage :: Bienvenue dans ce monde :: Corbeille-